À quoi sert un collier de dressage ?

Parfois décrié, le collier de dressage n’en reste pas un formidable outil pour le dressage d’un chien. Voici 5 raisons expliquées qui vous apprennent pourquoi il va améliorer grandement votre relation avec l’animal et faciliter son éducation.

Pourquoi utiliser un collier pour éduquer son chien ?

L’éducation d’un chien est souvent plus compliquée que les non-initiés le pensent. Comme un enfant, le chiot va tester vos limites.

  • Que faites-vous s’il urine partout à maison ?
  • Le disputez-vous s’il met les deux pattes sur la table pour sentir votre nourriture ?
  • Une fois détaché, quelle est votre réaction s’il part en courant sans vous attendre ?
  • Lui arrive-t-il de grogner sur un inconnu s’il vous approche de trop près ?

À chaque comportement dominant, vous devez apporter une réponse adaptée. Dans cette optique, l’utilisation d’un collier de dressage prend tout son sens. Évidemment, vous n’allez pas l’utiliser à tort et à travers. Il n’est pas question d’envoyer une décharge à votre animal s’il monte sur le canapé alors que cela lui est interdit. Par contre, certains actes difficiles à corriger avec un chien tête peuvent, rapidement et efficacement, être corrigés grâce à un collier de dressage pour chien.

VOIR LE MEILLEUR COLLIER VENDU SUR AMAZON

Empêcher les fugues grâce au collier de rappel

Se faire obéir lors du rappel est absolument nécessaire, au moins par mesure de sécurité. Si quand vous l’appelez, votre chien n’écoute pas, voire pire il s’enfuit, il risque gros. Que cela soit un accident lié à une course impromptue sur la route ou une fugue dans une forêt, les dangers sont réels en cas de désobéissance lors du rappel.
Pour certains chiens, quelques séances d’éducation ou simplement des exercices en milieu clos seront suffisants pour lui apprendre. Pour d’autres, c’est beaucoup plus compliqué. Je pense notamment aux chiens de chasse qui partent bille en tête dès qu’ils sentent un gibier.
Avec le collier de dressage, vous allez pouvoir envoyer une vibration dès le début de sa course pour lui signifier qu’il doit revenir. Généralement, le chien va rapidement comprendre que la vibration est synonyme d’un comportement interdit. Puis, par la suite, vous pourrez le laisser gambader à des distances de plus en plus éloignées et le rappeler seulement s’il part trop loin.

La clôture anti-fugue est également très pratique pour vos habitations. Vous fixez autour du cou du chien un récepteur. S’il dépasse les limites de votre jardin, que vous aurez soigneusement entouré avec le fil qui complète le système, le chien recevra une stimulation.

Arrêter avec les aboiements incessants

Les premières nuits avec votre chiot, il est tout à fait normal qu’il pleure et se mette à faire beaucoup de bruit. Mais, à deux ou trois ans, s’il le fait dès qu’il se trouve seul, cela devient problématique.
Grâce au collier anti aboiement, vous pouvez lui apprendre que cela est interdit. Laissez-le isoler dans une pièce, sans transformer cette séparation en tragédie car ses aboiements seraient légitimes, et s’il fait du bruit, envoyez une petite vibration.
Avec cette méthode, votre animal de compagnie cessera ses aboiements intempestifs lors de ses moments de solitude.

TOUS LES COLLIERS SUR AMAZON

Montrer qui est le dominant à votre chien

Si votre chien a tendance à vouloir dominer à tout prix, le collier d’éducation est un atout pour lui montrer qui dirige. Ce besoin de vous affirmer ne doit bien évidemment pas se manifester par des vibrations intempestives juste pour vous assurer qu’il a « retenu la leçon ». Actionnez plutôt la vibration dès qu’il commet un acte de domination (refus de s’asseoir à votre demande, urine sur vos affaires, grognement lorsque vous le disputez, etc.).

Éviter la jalousie maladive de votre chien

Certaines races de chiens sont excessivement jaloux. Dès que vous touchez un autre animal, ou même un homme, il se montre ultra-protecteur et menace le tiers. Au départ, cette situation effraie un petit peu, mais au final, on trouve cela mignon un tel attachement.
Puis avec le temps, cette marque de domination devient un véritable fardeau… Évitez d’aller jusque-là en lui apprenant dès son plus jeune âge qu’il doit accepter de partager vos caresses et votre sympathie.

Développer vos moments de tendresse avec votre chien

Quand on éprouve des difficultés à dresser son chien, il peut vite arriver une situation délétère. Toute votre relation se résume à des cris et à des moments où chacun se détend dans son coin. Or, le chien ne comprend pas forcément ces choses-là et il sera encore plus malheureux que vous de cette ambiance.
Grâce au collier de dressage pour chien, vous lui indiquez clairement les limites et facilitez son apprentissage de l’obéissance. Vous vous fatiguez moins puisque il devient inutile de crier des « Non ! Non ! » à chacune de ses bêtises. De plus, dorénavant conscient des interdictions, votre toutou va devenir plus docilité. Vous découvrirez la tranquillité d’un chien à l’écoute et pourrez davantage partager avec lui des moments de jeu et de tendresse.

Le collier de dressage ne remplace pas l’autorité naturelle du maître

Attention, le collier n’est pas une baguette magique qui va transformer votre compagnon en agneau ! Il s’agit seulement d’une aide précieuse lors du dressage d’un chien. Outre son utilisation, vous devez toujours vous montrer cohérent dans votre éducation (ex : pas de vibrations pour une bêtise suivie instantanément d’un câlin pour lui montrer que vous l’aimez tout de même !) et user de votre voix et votre corps.
Certaines petites bêtises comme le mâchonnement d’un bord de meuble sont souvent plus facilement solutionnées par un « Non ! » ferme que par une stimulation électrique violente. Utilisez votre collier avec parcimonie et intelligence.