Problème d’éducation de mon chien : comportements à risque et solutions !

Dresser son chien n’est pas toujours d’une grande simplicité. En effet, pour savoir comment lui enseigner les bonnes habitudes, il faut comprendre son comportement. Pourquoi se comporte-t-il ainsi ? Quels sont les risques de l’attitude du chien ? Comment lui faire prendre de bonnes habitudes ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, le dressage sera plus simple. Comme pour un enfant, l’éducation passe donc par l’analyse du problème, la compréhension des raisons puis la mise en place de l’interdiction.

Les problèmes de dressage courants : récapitulatif

Tous les chiens sont différents. Certains sont peureux, d’autres, au contraire, sont téméraires. Quelques-uns ne veulent jamais quitter les jupons du maître, tandis que les autres ne veulent qu’une chose : s’enfuir pour satisfaire leur curiosité.
Toutefois, même si chaque animal est unique, les problèmes d’éducation rencontrés par les maîtres sont souvent les mêmes. Retrouvez ci-dessous une liste non exhaustive.

Détail des comportements interdits souvent commis par les chiens

Des aboiements intempestifs

chien agressif qui grogne sur son maîtreL’analyse du problème :
En votre présence ou, plus souvent, durant votre absence, votre chien ne cesse d’aboyer. Hurlements, aboiements, pleurs, l’animal réveille tout le voisinage. Cela est le signe d’une peur de la solitude. Le chien est en grand stress dès que plus personne ne se trouve dans la maison.

Les risques :
Les aboiements causent régulièrement des conflits de voisinage. En effet, cela peut-être très gênant pour les autres habitants si toute la journée, un animal hurle. En outre, si votre chien aboie autant, cela est le signe d’un mal-être certain. Or, souvent, si vous travaillez, il se retrouve 8 ou même 10 heures tout seul dans la journée. Imaginez le pauvre animal qui reste aussi longtemps tout seul alors qu’il craint cette situation.

La solution à envisager :
Si le chien aboie en votre présence, vous devez immédiatement lui signifier qu’il n’en a pas le droit. Usez de la parole et en derniers recours, s’il ne vous écoute pas, d’une stimulation via un collier de dressage.
Si le chien aboie en votre absence, vous devez l’habituer à être seul. Votre toutou ne doit pas toujours vous suivre dans la maison, être habitué à trouver parfois en face de lui une porte close. Laissez-lui des jouets pour qu’il ait de quoi s’amuser à tout moment. Autre solution qui marche très bien sur les chiens anxieux, allumez la télévision ou la radio quand vous n’êtes pas. Le bruit l’aidera à ne pas être apeuré.
Si malgré ces mesures, le chien continue d’aboyer en votre absence, envisagez le collier de dressage avec une fonction anti-aboiement. Ce système n’est pas quelque chose que nous adorons puisqu’il inflige une douleur à l’animal. Toutefois, cela est parfois la seule et unique solution pour cesser les aboiements. Si vous décidiez d’en acheter, nous vous conseillons le modèle : le Dogtek BC 60. Il s’agit d’un excellent produit qui permet de régler les intensités et donc, de limiter les souffrances lors des stimulations.

LIRE LES AVIS DU DOGTEK BC 60

Des tentatives de fugues

chien en pleine courseL’analyse du problème :
Certaines races comme les huskies sont connues pour être de grands fugueurs. Ces chiens ne fuient pas parce qu’ils se sentent mal dans leur foyer, mais parce qu’ils sont curieux et avides d’aventure. Or, les maisons en centre-ville ou en banlieue sont rarement situés dans des endroits propices à des ballades en solitaire. Plus qu’un problème d’éducation du chien, la fugue est un comportement dangereux.

Les risques :
La fugue fait courir un fort danger pour le chien. Un renversement est très vite arrivé. Excité lors de sa fugue, le chien perd tous ses repères et les différentes leçons qu’il a appris durant son apprentissage. Même s’il a l’habitude de courir sur le trottoir lorsque vous le sortez sans laisse, l’adrénaline et la curiosité peuvent l’emmener à franchir la rue. Or, jamais il ne pensera à vérifier si aucun véhicule n’arrive !
D’autres dangers existent. Malheureusement, les actes de cruauté envers les animaux ne sont pas des phénomènes rares. Si votre chien est bien éduqué, il n’aura généralement pas peur des humains et cela peut lui être préjudiciable s’il tombe sur des idiots qui le blessent. D’autres personnes mal attentionnées peuvent aussi être tentés par le voler. Un chien coûte entre 800€ et 1700€. À ce prix-là, il suscite les convoitises.
Enfin, le chien qui s’enfuit risque la bagarre avec d’autres animaux ou une mort à cause de la faim ou du froid, s’il s’aventure dans des lieux non habités ou lors d’une météo compliquée.

La solution à envisager :
La première solution est de ne jamais laisser le chien détaché. Quand il est dehors, il est attaché en laisse et quand vous n’êtes pas à la maison, il reste à l’intérieur de la maison et non dans le jardin. Cette situation est extrême, mais parfois nécessaire.
L’autre solution, la clôture anti-fugue, est plus avantageuse. En effet, un chien toujours enfermé est un animal malheureux et vous n’avez pas forcément envie de rester deux heures dehors chaque après-midi en attendant que votre fidèle compagnon finisse de sentir toutes les fleurs. La clôture anti-fugue est simple d’utilisation et facile à mettre en place. Vous mettez un boîtier dans votre maison puis enterrez le fil dans votre jardin. Ensuite, le collier est à mettre autour du cou de l’animal. S’il franchit les limites de la barrière, cela envoie un signal au boîtier qui, lui, déclenche une stimulation. Très vite, le chien comprend que la gêne provient du collier. Ce dressage par la clôture anti-fugue est plus efficace quand vous ajoutez, au fil enterré, une délimitation visuelle. Certaines, marques proposent des petits drapeaux. Ainsi, le chien ne sera pas traumatisé à l’idée d’avancer en se demandant si le collier va s’enclencher. Il saura que s’il franchit l’interdiction marquée par le collier, la punition l’attendra.
La clôture anti-fugue que nous recommandons est la clôture anti-fugue Petsafe PRF-3004XW-20. Elle est d’une excellente efficacité.

LIRE LES AVIS DE LA CLÔTURE

Une jalousie excessive du chien

L’analyse du problème :
Le chien aime son maître. Il est fidèle et ferait tout pour lui. Ce comportement magnifique et adoré est parfois la source de problèmes d’éducation. En effet, un chien jaloux se montre agressif envers les autres animaux qui approchent le maître ou, même, envers les humains.

Les risques :
Dans un couple, quand le chien est jaloux du compagnon de son maître, c’est un problème au quotidien. Si chaque bisou du couple entraîne des grognements ou des sauts de l’animal pour les forcer d’arrêter, l’intimité est en péril.
La jalousie du chien est également dangereuse quand elle se manifeste par de l’agressivité. Les bagarres entre chiens ou les morsures sur les humains doivent absolument être évitées.

La solution à envisager :
La jalousie est un problème d’éducation qu’il faut régler. Certains comportementalistes canins vont pouvoir vous apporter les clés pour réagir. Habituer votre animal au partage est aussi une bonne habitude. N’allez pas limiter vos caresses aux autres animaux parce que vous avez peur de sa réaction. Faites-le et s’il montre une jalousie excessive, punissez-le.
Généralement, la jalousie est un comportement qui se solutionne bien avec un collier de dressage. Dès que le chien affiche son mécontentement ou vient vous séparer, déclenchez une stimulation. Une faible intensité est largement suffisante. La gêne lui indiquera de cesser son action.
Pour régler la jalousie excessive, un petit collier comme le Canicom 200 st amplement suffisant.

LIRE LES AVIS DU CANICOM 200

Une agressivité mal contrôlée

L’analyse du problème :
Les chiens agressifs sont encore plus dangereux que les peureux. Ce trait de caractère est très marqué chez certaines races. Le chien a un ardent désir de se montrer comme le dominant. Même si l’agressivité envers les humains existent, les chiens sont davantage méchants envers leurs congénères.

Les risques :
L’agressivité d’un chien crée de très nombreux problèmes. Tout d’abord, quand il rencontre des animaux plutôt dociles en face de lui, il n’y a pas de risques de bagarres mais l’autre maître peut, logiquement, s’énerver de croiser sur son chemin un monstre qui effraie son toutou.
Ensuite, quand il rencontre un autre chien dominant, cela peut générer une bataille. Et, nous ne savons pas si vous avez déjà vu deux chiens en pleine lutte, mais les séparer est très difficile et parfois dangereux. Dans leur excitation, ils leur arrivent même de mordre leur maître. En quelques secondes, une mauvaise morsure d’un chien sur un autre peut entraîner la mort.
Un chien agressif est également un danger pour lui-même. S’il cause des blessures sérieuses, il risque l’euthanasie. Pour la sécurité de tous, un apprentissage est nécessaire pour stopper l’agressivité.

La solution à envisager :
La solution de facilité, qui n’en est finalement pas une, consiste à mettre une muselière à l’animal. Dans le fond, la logique est facile. S’il ne peut pas mordre, il ne blessera personne. Toutefois, ce n’est pas la muselière qui arrête son agressivité.
L’agressivité se stoppe en lui montrant qui est le plus fort. Il ne doit pas être le dominant de la maison. Son maître décide s’il est calme ou s’il s’énerve. Des leçons de dressage font le travail, mais outre les bons ordres, le caractère du maître et son autorité naturelle importent beaucoup.
Si vous n’arrivez pas à vous faire écouter, le collier de dressage est la seule solution. Pour certains animaux, il faut même envoyer des stimulations fortes, car tant que le chien n’aura pas mal, il n’arrêtera pas. N’attendez pas que le chien aboie et grogne pour les déclencher. Dès que vous sentez les prémices de son agressivité, envoyez une stimulation accompagnée d’un ordre verbale. Cette méthode d’éducation fonctionne rapidement. À moyen terme, l’animal va même obéir au simple ordre du maître et le collier deviendra alors une mesure de prévention et de précaution.
Le Petsafe SportTrainer est très efficace sur les chiens agressifs.

LIRE LES AVIS DU PETSAFE

Un chien qui tire en laisse

chiens qui ne tirent pas en laisseL’analyse du problème :
Sortir son chien est une activité très agréable. À moins que la météo se montre peu clémente, prendre un bol d’air frais et le voir gambader tout heureux donne le sourire à tous les maîtres. Mais, cette belle activité devient complément gâchée quand l’animal à quatre pattes devient une bête féroce qui tire dans tous les sens. Excité à l’idée d’aller plus loin ou forçant pour aller manger tout ce qu’il trouve dans le caniveau, le chien tire fort sur la laisse.

Les risques :
Le principal risque est de perdre l’envie de sortir le chien et de réduire le nombre et la durée de ses promenades. Cela nuit à la relation que vous allez entretenir avec lui et un chien qui reste enfermé n’est pas un chien heureux.
La sécurité est également en danger si le chien donne parfois des à-coups et descend sur la route. Enfin, si vous dressez un chien de grande taille, il est difficile de le retenir quand il tire de toutes ses forces. Cela peut même vous faire courir le risque de tomber lors d’une de ses tentatives.

La solution à envisager :
Il existe des colliers étrangleurs, mais nous les détestons. En effet, cela inflige une très grande souffrance à l’animal et les accidents sont possibles. Imaginez un chien qui tombe dans un fossé avec un collier qui l’étrangle dès que la laisse tire… Le drame ne serait pas loin.
Par contre, vous pouvez apprendre au chien à ne plus tirer. Pour cela, le collier de dressage est fort pratique. L’apprentissage est rapide. Dès que l’animal tire, envoyez une stimulation. Une faible intensité suffit.
L’autre solution, peut-être celle que nous préférons, est d’apprendre au chien de courir sans laisse. Cette leçon nécessite aussi un collier de dressage et une très bonne utilisation et connaissance des ordres de bases comme « ici » ou « stop ». Attention, si vous pouvez laisser un chien sans laisse en pleine campagne, vous ne pouvez pas le faire proche d’une route fréquentée. Le jour où vous lâchez votre chien, vous devez être sûr qu’il vous écoutera. S’il ne le fait pas, déclenchez une stimulation avec le collier de dressage. Cette réaction peut lui sauver la vie.
Pour apprendre au chien à courir tout seul, nous vous préconisons un collier avec une portée importante vous permettant de laisser prendre de l’avance sans crainte. Le canicom 800 est un excellent accessoire de dressage dans cette situation pour lui apprendre l’obéissance en toute liberté.

LIRE LES AVIS DU CANICOM 800